Collab

POSTE A POURVOIR : une rappeuse égérie chez Puma ?

Aujourd’hui, les femmes sont encore en grand manque de visibilité sur la scène du rap. Seriez-vous capable d’en citer au moins 5 (sans compter Diam’s) ?

On espère au moins que vous avez entendu parler de Shay, Chilla, Sally ou encore Lala &ce !

Si c’est encore un concept très flou pour vous, rassurez-vous : Rafe Productions, en association avec l’université Paris 8 a concocté un petit projet nommé Rappeuses en liberté.

 

Le principe est simple : un programme d’accompagnement pro (à base d’ateliers d’écriture ou encore de formations vocales en studio) pour les artistes féminines qui veulent se lancer dans le rap. Un premier jury sélectionnera 10 gagnantes pour participer à ce programme, qui monteront sur scène pour une performance au Festival Grand 8. A ce moment là ce sont trois rappeuses qui seront sélectionnées afin de pouvoir non seulement enregistrer un morceau en studio mais aussi de gagner 2000 euros pour faire fructifier leur projet. Et le meilleur pour la fin : c’est aussi une super chance de signer un contrat avec la marque Puma pour en devenir égérie !

 

Pour faire ces sélections c’est un jury des plus intéressants qui a été mis en place : la réalisatrice Leila Sy (qui a notamment bossé avec Kery James, Vald et Chilla), Pauline Reignault (qui bosse chez Polydor) ou encore Béatrice Bonnefoi (la directrice du Label Suther Kane). Et tenez-vous bien le parrain et la marraine du projet envoient également du lourd : la rappeuse belge Aly Bass et Fif Tobossi (oui oui, un des fondateurs de Booska-P).

Rappeuses en liberté, c’est un moyen de se battre pour une plus grande représentation des femmes dans le milieu du rap en donnant non seulement de la visibilité mais aussi un véritable accompagnement à des filles qui ont un véritable talent qui ne doit plus être caché.

Pour gagner cette place d’égérie chez Puma et la visibilité que les rappeuses méritent, les candidates intéressées ont jusqu’au 27 mai pour soumettre un freestyle et une vidéo de présentation sur le site web de Rappeuses en liberté.

Related posts

21 Savage X Louis Vuitton

Victoire

Undiz X Aya Nakamura

Ilaria Sery

« Drip » : la collab entre Avnier et Arena

Victoire

Leave a Comment