Une pièce / Une évolution

Le bandana

« Baissez les casquettes, dégainez les bandanas »  (Grodash, Bandana Muzik)

Tu connais probablement ce petit bout de tissu souvent coloré ? Le bandana a été et est encore aujourd’hui un accessoire de mode dont peu savent se passer. Si on le retrouve maintenant sur de célèbres rappeurs français, le bandana est pourtant né aux Etats Unis. On peut remercier Martha Washington pour l’invention de ce foulard en 1775, à l’époque utilisé comme un foulard pour se protéger de la poussière.

Le 19° siècle marque le début de l’expansion du bandana. Par la suite il sera porté à la fois par les musiciens, les gangs, la communauté gay, les femmes au foyer, les mineurs, les ouvriers du bâtiment et les stars de cinéma jouant le rôle principal dans des films de cow-boys. Autant dire, une belle palette de personnes qui n’ont rien à voir entre elles. 

C’est dans les années 90 que le bandana débarque réellement dans le monde du rap. Les bandanas deviennent le symbole des artistes hip hop (après avoir été celui des groupes de rock, ne cherchez pas à comprendre). Le célèbre Tupac, abattu en 1996, était largement reconnu pour porter des bandanas sur la tête. Il avait l’habitude de les nouer de diverses manières et pour diverses occasions. Plus qu’un symbole, le rappeur américain en a littéralement fait sa signature. 

Les quatre compères de Gravediggaz l’affichent également notamment sur la pochette de 6 Feet Deep/Niggamortis en 1994. Couteau à la main, air un tantinet vener et bien sûr, le fameux bandana sur la tête.

Dans le rap français, pas de panique, on le retrouve forcément aussi. Sur la tête de Rhoff notamment dans le titre « La Puissance ». Mais également sur notre doux et tendre Booba, rappelez-vous la jolie pochette de Autopsie Vol.1, où le rappeur arbore fièrement son bandana noué en nous pointant gentiment avec son flingue.

Autopsie volume 1 - Booba - CD album - Achat & prix | fnacAutopsie/Vol.1: Booba, Booba: Amazon.fr: CD et Vinyles}

Plus récemment on l’a vu sur la tête du petit prodige Ziak. Son bandana noir, bien calé sous sa capuche cache totalement son visage. Encore un qui aura piqué l’idée chez les drilleurs UK, souhaitant garder l’anonymat pour des raisons professionnelles (non en vrai c’est parce qu’ils sont affiliés à des gangs). En tout cas ça fonctionne parce qu’on l’appelle clairement « le rappeur au bandana ».

Si tu as envie de nouer ton bandana comme Ziak, on te glisse ici un petit tuto pas piqué des hannetons. Et si tu n’as pas encore de bandana file juste ici. Après ça tu pourras nous envoyer ton meilleur freestyle en toute discrétion.

Et bien sûr si tu trouves que Ziak est nul et que le bandana c’est pas ton style, tu peux toujours aller lire notre article sur le bob juste là l’ami.

Related posts

Tn et Rap, les influences

Victoire

Hip Hop 360, l’expo à ne pas manquer

Victoire

Les grillz

Victoire

Leave a Comment