Une pièce / Une évolution

Les grillz

Tu les as vus sur Caballero, Laylow ou encore Niska, mais que sais-tu vraiment des grillz, cet accessoire très petit mais pas du tout discret ? Rappons Mode a enquêté pour toi et te raconte l’histoire de cet incontournable du rap.

Retour 4500 ans en arrière chez les Egyptiens. Les archéologues ont retrouvé des ornements dentaires et des dents reliées entre elles avec des anneaux et des fils d’or. Après réflexion, il s’agirait soit de soins dentaires soit de décorations qu’emportaient les momies avec elles dans l’autre monde. Chez nos potes mayas, grand flow : les gars se perçaient les dents pour y caler des pierres précieuses non seulement pour profiter de leurs propriétés mais aussi pour montrer leur place dans la société (qui était assez en haut de l’échelle tu t’en doutes). On retrouve aussi dans la culture étrusque des anneaux et des bandes en or dans la dentition des femmes qui y faisaient également des trous pour pouvoir installer tout ça.

Comme tu peux le constater, les rappeurs américains des années 80 n’ont rien inventé ! Cependant, ils ont remis au goût du jour le véritable grillz pour montrer leur richesse et leur pouvoir. On en retrouve sur les dents de Afrika Bombaataa, Big Daddy Kane ou encore Jay Z. Flavor Flave s’en fait même une dentition complète. Le fournisseur officiel de l’époque, c’est Eddie Plein, qui avait sa boutique à New York puis à Atlanta.

L’âge d’or du grillz est probablement dû au dirty south (un style de rap bling bling venu des Etats Unis du sud), qui l’a popularisé à l’extrême. On se souvient particulièrement du son « Grillz » de Nelly en feat avec Paul Wall, Ali et Gipp et dont le clip comprenait plus de 70 plans sur des dentitions pleine de grillz. A cette époque, Johnny Dang, bijoutier sur Houston, vendait parfois jusqu’à 400 bijoux dentaires par journée.

Vers les années 2000, le phénomène grillz a commencé à fortement s’estomper mais depuis quelques années a commencé à reprendre du poil de la bête (merci l’accident de Kanye qui lui a fait remplacer ses dents par des diamants). 3 boutiques de grillz (et de street wear) ont été ouvertes grâce à Johnny Dang et Paul Wall et fournissent la plupart des rappeurs américains. Aujourd’hui, on les retrouve sur A$AP Rocky, Lil Pump ou encore Trippie Redd.

Chez nous, tout a commencé avec NTM mais on en retrouve actuellement sur énormément de rappeurs français comme Niska, Koba la D, Leto, Laylow, Gazo ou encore Caballero.

A la rédac RPM, on kiffe les grillz, qui forment un accessoire original (en raison de toutes les formes possibles) et stylé. Attention à toi jeune drippeur si tu souhaites t’en faire poser : c’est aussi une potentielle colonie de bactéries pouvant apporter des caries mais aussi des dommages irréversibles à ton sourire colgate ! (ceci était un message de l’amicale des dentistes).

Related posts

Le bob

Victoire

Tn et Rap, les influences

Victoire

Le bandana

Victoire

Leave a Comment